Paroles : Geneviève Laloy
Musique : Geneviève Laloy
© et P 2011 POLYSON - CD "Bleue" Victorie Music 2012

Madame Dupont s’en va c’matin
Elle s’est mise sur son trente-et-un
Elle a choisi son tailleur blanc
C’est vrai, il lui va comme un gant

Madame Dupont trottine à l’aise
Elle va faire ses courses chez Dublaize
Elle fredonne un p’tit air joyeux
Madame Dupont a l’air heureuse

Elle pense à Théophile
Caissier de son état (De son quoi ?)
Elle n’a de cesse de faire la file
Pour le moindre petit achat (Ah !)

Pas de liste dans son porte-monnaie
Des commissions pour le dîner
Tant pis si elle oublie quelque chose
Surtout faut voir la vie en rose

Alors elle va cinq fois par jour
Au supermarché et retour
En passant, cela va de soi
Chaque fois par la caisse de son choix

Refrain

Ce qu’elle préfère dans la journée
C’est les heures creuses, en matinée
Où mine de rien elle prend le temps
De déambuler lentement

Souvent, elle prend des surgelés
Ceux-là il doit les emballer
Elle le regarde pour le plaisir
Ça y est, ça va le faire rougir

Refrain

Monsieur Martin s’en va c’matin
Il s’est mis sur son trente-et-un
Il s’est rasé et parfumé
C’est vrai, c’est un homme distingué

C’est bientôt l’heure, il va pointer
Il a mis son long tablier
Dans dix minutes, elle sera là
Monsieur Martin sourit déjà

Il pense à Annabelle
Cliente de son état (De son quoi ?)
Il espère qu’elle soit fidèle
Pour le moindre petit achat (Ah !)

Elle pense à Théophile
Caissier de son état (De son quoi ?)
Elle n’a de cesse de faire la file
Pour le moindre petit achat (Ah !)